Le Moringa oleifera

pour lutter contre la malnutrition

à Madagascar


S’engager dans la lutte contre la malnutrition chronique est un investissement rentable pour le développement de Madagascar. Avec le fort potentiel nutritionnel de ses feuilles, le moringa est une ressource à valoriser. MORINGA WAVE s’engage à promouvoir la production et la consommation de moringa dans le but de lutter contre la malnutrition, en synergie avec les programmes d’éducation nutritionnelle.

Lutte contre la malnutrition chronique : une priorité

La lutte contre la malnutrition chronique constitue un enjeu majeur de développement du capital humain. Les déficits nutritionnels qui surviennent pendant les 1 000 premiers jours de la vie affectent de manière irréversible le développement physique et cognitif des jeunes enfants.

Enfants moins de 5 ans touchés par la malnutrition chronique, dont 18,1% sous forme sévère. 5 ème taux le plus élevé de prévalence de la malnutrition chronique dans le monde. 9 % souffrent de malnutrition aigüe 1 . Les carences en micronutriments accroissent les risques de morbidité et de mortalité. Les carences en vitamine A, en iode, en fer et en zinc sont les plus critiques.

Femmes anémiées (carence en fer) qui nécessitent une supplémentation en fer/ acide folique ainsi qu’en micronutriments (notamment vitamine A) 2 .

Ménages dans une situation d’insécurité alimentaire ­sévère 3 . Plus d’un tiers des hommes et des femmes à Madagascar sont anémiés. L’état nutritionnel du quintile le plus riche constitue toujours une menace publique selon les critères de l’OMS. La malnutrition n’affecte pas uniquement les moins nantis mais touche la population malgache dans son ensemble. Il ne faut pas omettre la prévalence de plus en plus importante des maladies non transmissibles liées à la nutrition, notamment l’obésité, le diabète et l’hypertension artérielle

1. Enquête Nationale pour le suivi des OMD 2012-2013
2. Enquête Démographique et de Santé de Madagascar 2008-2009
3. CFSVA 2014

Qu’est-ce que le moringa ?

Un arbre à croissance rapide permettant une production génératrice de revenus
Le Moringa oleifera est une plante originaire du nord de l’Inde et du Sri Lanka mais qui s’adapte maintenant dans presque toutes les régions tropicales. Il est connu sous le nom d’ « arbre aux 1 000 vertus » car il présente des propriétés quasiment uniques et scientifiquement prouvées (bienfaits nutritionnels, médicinaux, cosmé-tiques et technologiques).

 Affectionne particulièrement le soleil direct

Préfère un sol légèrement acide et bien drainé

Cultivé pour ses fruits, ses graines, son huile,
ses racines, et ses feuilles (largement utilisées)

Culture nécessitant peu d’investissements
et pas d’intrants chimiques

Adapté aux régions sèches (ne supporte pas le gel ni le givre) 

Multiplication par semis ou par bouturage

Production de feuilles facile à mettre en place par les agriculteurs ruraux et périurbains (selon les conditions climatiques)

Fournit une production abondante
de feuilles tout au long de l’année

La production ainsi que la transformation du moringa sont génératrices de revenus pour les groupements de producteurs ruraux

Le moringa au cœur de la médecine et de la cuisine traditionnelles

Utilisations nutritionnelles et médicinales

Fruits, graines, feuilles, racines : presque toutes les parties de l’arbre ont un intérêt nutritionnel, et selon la tradition indienne ayurvédique, le moringa permettrait de guérir de nombreuses maladies (amélioration du fonctionnement du système immu-nitaire, protection contre les maladies cardiovasculaires, abaissement de la pression artérielle, amélioration du transit, etc.)

Ce sont les feuilles de moringa qui ont connu le développement le plus important d’un point de vue nutri­tionnel. Des programmes humanitaires utilisent les feuilles de moringa pour lutter contre la malnutrition et ses maladies associées. La poudre de moringa est une excellente source de protéines et de micronutriments (vitamine A, fer, zinc, calcium, potas-sium).

Utilisations culinaires

En Inde, l’utilisation du moringa en cuisine est très courante ; le fruit vert se cuisine comme un légume, les feuilles se consomment comme des légumes verts, bouillis, sautés ou en assaisonnement. C’est également le cas en Thaïlande, aux Philippines ou au Cambodge où les feuilles de moringa sont utilisées dans certains plats traditionnels.

La transformation des feuilles en poudre séchée facilite la conservation et l’utilisation de ce légume pour incorporer dans toutes sortes de plats en tant que complément alimentaire.

L’Omelette au Moringa

  1. Battre les œufs.
  2. Préparer une sauce tomate avec des
    oignons, de l’huile et du sel iodé.
  3. Faire mijoter et ajouter les feuilles
    de moringa lavées en fin de cuisson.
  4. Faire cuire une fine omelette et
    y verser la sauce garnie.

Le moringa : un aliment de choix pour prévenir et lutter contre la malnutrition

Le moringa a le potentiel de renforcer la sécurité alimentaire, d’améliorer la situa-
tion nutritionnelle et de promouvoir le développement rural dans les pays en déve-
loppement. Le moringa est déjà utilisé dans des programmes de lutte contre la
malnutrition notamment dans des pays d’Afrique où, par exemple, la poudre de
feuilles de moringa est incorporée dans des bouillies pour bébé, des biscuits pour
écoliers, ou ajoutée aux sauces. L’utilisation de la poudre de feuilles de morin-
ga est particulièrement préconisée chez les enfants souffrant de malnutri-
tion chronique, et peut également être utilisée préventivement.
Le moringa représente une source de
macro et micronutriments pendant les
périodes de soudure, notamment dans
les zones arides.. Les feuilles de moringa
peuvent contribuer à réduire la dépen-
dance de Madagascar envers les produits
importés, en particulier les complexes
vitaminiques et minéraux.

Valeurs nutritionnelles
moyennes de
Valeurs nutritionnelles
moyennes de
100g
de feuilles
de Moringa
oleifera
fraîches
100g
de poudre
de feuilles
de Moringa
oleifera
10g
de poudre
de feuilles
de Moringa
oleifera
Matière sèche
20-25 %90-95 %
Protéines (g)
5-720-262,3
5%
Minéraux
Calcium Ca (mg)
350-5501600-2200190
24%
Potassium K (mg)
200-5001600-2200190
7%
Magnésium Mg (mg)
80-120350-50042,5
11%
Phosphore P (mg)
50-120200-60040
6%
Fer Fe (mg)
5-818-282,3
16%
Zinc Zn (mg)
0,4-0,61,5-30,2
2%
Cuivre Cu (mg)
0,2-0,30,7-1,10,09
9%
Vitamines hydrosolubles
Vitamine C (mg)
120-20015-1001,5
2%
Vitamine B2 (mg)
8-100,9
64%
Vitamine B9 (μg)
404
2%
Vitamines liposolubles
Vitamine A (μg ER)
1500-40004000-8000600
75%
Vitamine E (mg)
150-20080-15011,5
96%

Les feuilles de moringa sont riches en protéines, vitamines et certains minéraux et présentent donc un véritable atout dans le régime alimentaire.

Le moringa poudre est beaucoup plus concentré en nutriments, puisque le séchage élimine une grande partie de l’eau contenue dans les feuilles. La vitamine C, très sensible à la chaleur et à la lumière, voit sa teneur diminuer lors de la déshydratation. La vitamine E est également très légèrement diminuée.

Bienfaits du moringa sur la santé

Outre les teneurs exceptionnelles des feuilles de moringa en certaines vitamines et certains minéraux, le moringa présente d’autres intérêts pour la lutte contre la
malnutrition.

La poudre de moringa est constituée à 27% de protéines et contient en quantité les 9 acides aminés essentiels que notre corps ne sait pas produire et qui doivent donc être apportés par l’alimentation. C’est une caractéristique rare pour un végétal !

Les feuilles de moringa contiennent des acides gras essentiels, beaucoup d’oméga 3 et peu d’oméga 6 : un ratio idéal pour lutter contre l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Des études ont montré que le moringa avait un effet galactogène, c’est-à‐dire qu’il stimule la production de lait maternel chez les femmes allaitantes. Le moringa étant riche en vitamine A, il constitue un atout considérable pour les femmes enceintes et allaitantes à Madagascar.

Le moringa contient des polyphénols : des antioxydants qui permettent de lutter contre le stress oxydatif et le vieillissement.

Bien consommer le moringa

Pour une rétention optimale des nutriments, il est conseillé de consommer les feuilles
rapidement après leur récolte, de les cuire peu de temps (seulement quelques minutes)
ou même de les manger crues si elles sont jeunes et tendres.
Les feuilles de moringa peuvent se consommer fraîches dans tout type de plats.

Les feuilles séchées peuvent être consommées en tisane : on
bénéficie alors des nutriments solubles dans l’eau (les miné-
raux et les vitamines du groupe B). Pour profiter de toutes
les vertus des feuilles de moringa, il est utile de conserver les
feuilles après infusion pour les ajouter à une soupe, ou un plat
en sauce : les protéines, et les vitamines A et E pourront
ainsi être assimilées !

Les feuilles séchées peuvent également être broyées pour obtenir de la poudre.
Celle‐ci se conserve bien et s’ajoute très facilement à toutes sortes de plats.

Moringa Wave : entreprise sociale

Moringa Wave est une entreprise sociale qui promeut la production, la distribution
et l’utilisation du Moringa oleifera et de ses dérivés selon les critères de l’économie
solidaire et du commerce équitable.

Production et soutien aux agriculteurs

Nous réalisons l’ensemble de la production à Madagascar (Tuléar et Diego) en
employant principalement des jeunes et des femmes.
Nous facilitons la mise en place d’activités à forte valeur ajoutée dans les commu-
nautés rurales sans supprimer les cultures traditionnelles.
En partenariat avec des ONG, nous avons identifié de petites coopératives de produc-
teurs auprès desquelles nous acquérons les produits. Avec eux, nous avons entrepris
un parcours de formation sur les techniques de production naturelle sans produits
chimiques. Nous leur fournissons également le matériel nécessaire afin que chaque
producteur puisse travailler dans de bonnes conditions.

Distribution et lutte contre la malnutrition à Madagascar

Moringa Wave est partenaire de l’Office National de Nutrition et fait partie du Scaling Up Nutrition Business Network (SBN), qui sert de point focal pour promouvoir l’action des entreprises en vue d’améliorer la nutrition à Madagascar.

Nous recherchons activement des partenaires pour intégrer le moringa dans les programmes de lutte contre la malnutrition :

Nous sommes particulièrement impliqué sur les objectifs 2 et 3 de développement durable pour lutter contre la malnutrition à Madagascar, et notre activité permet également de contribuer à la réalisation d’autres objectifs.